Le développement d'un athlète

Du débutant à l'Olympien

Tous pour un! Un pour tous!

- Les Trois Mousquetaires, d'Alexandre Dumas

S’amuser à faire un premier contact grossier de l’activité

(Frais de base de saison sept. à fin avril sans leçon privée) (Mai et Juin facultatif) Commence à faire du développement physique (tonification musculaire), moteur et technique. Fait ses premières compétitions québécoises dans sa catégorie. Ne prend pas de leçon privée.

(Frais de base de saison sept. à fin avril sans leçons privées) (Mai et Juin facultatif) Travaille la vitesse et la force musculaire (premier programme de développement musculaire), travail de coordination et de dissociation intense, affine les gestes techniques et les met dans des schémas grossiers tactique. Début du développement psychologique à la réussite. Fait des compétitions de son niveau et cherche à avoir des résultats. Fait des compétitions de niveau supérieur et/ou à l’extérieur du pays ainsi que des camps d’entraînements pour acquérir de l’expérience.

(Frais de base de saison sept. à fin avril avec 4 leçons privées) (Mai et Juin facultatif) Travail de vitesse très spécifique, développement de la puissance et de l’explosivité musculaire. Travail moteur, développement d’un répertoire gestuel très vaste, combinaison tactique précise et analyse tactique. Fait des compétitions de son niveau et cherche à avoir des résultats. Fait des compétitions de niveau supérieur à l’extérieur du pays ainsi que des camps d’entraînements pour acquérir de l’expérience.

(Frais de base de saison sept. à fin avril avec 8 leçons privées) (Mai et Juin facultatif) Développement de la force musculaire maximale, développement d’un répertoire gestuel précis en fonction des réussites personnelles de chacun, combinaison tactique précise et analyse tactique. Fait les compétitions du niveau coupe du monde et cherche à faire des résultats. Fait plusieurs camps d’entraînements et stages à l’étranger.